L'évolution se poursuit

Les prestataires logistiques 3PL optent pour l’automatisation

20 juin 2019

Pendant des années, il a paru impossible aux prestataires logistiques d’automatiser leurs opérations intralogistiques, dû notamment à la brièveté des contrats et aux marges très serrées. Investir dans l'automatisation équivalait à un suicide, ou en tout cas, c’était l’impression que cela donnait. Cette manière de penser semble à présent révolue. Les prestataires logistiques 3PL se rendent de plus en plus compte que l'automatisation est le levier à activer pour devancer la concurrence. 

« Nous constatons une nette augmentation des nouvelles demandes d’automatisation des prestataires 3PL », déclare Mattijs Smits, directeur commercial Belgique de Swisslog. Toutefois, il ne parle pas de révolution. Mais plutôt d’une évolution. « En théorie, de nombreux prestataires de services logistiques travaillent sur les questions d’automatisation. Mais ils n’activent pas concrètement dans les faits. » Les choses semblent être en train de changer. Ces dernières années, Swisslog a mené à bien plusieurs projets d’automatisation auprès de DB Schenker, Versteijnen, Rhenus ou encore XPO Logistics.

Deux groupes

« Dans ce contexte, nous pouvons distinguer deux groupes de prestataires 3PL », poursuit M. Smits. « D’un côté, il y a les prestataires logistiques tiers qui entretiennent une bonne relation avec leur client. Au fil des années, ils ont noué une relation de confiance durable. Depuis cette relation, en qualité de partenaires, ils réfléchissent aux moyens de configurer les processus logistiques de façon plus efficace. L’automatisation semble souvent apporter la solution. D’un autre côté, il y a les prestataires 3PL de niche ou qui disposent d’un processus optimal pour le déploiement d’un système AutoStore, par exemple, ou qui sont spécialisés dans la manipulation de gros flux de palettes complètes. Eux aussi peuvent avoir recours à l’automatisation pour améliorer l’efficacité et conforter encore leur position concurrentielle. »

De multiples raisons

Plusieurs raisons expliquent l’intérêt croissant des prestataires 3PL pour l’automatisation des entrepôts. Depuis la crise économique, les entreprises, y compris celles des services logistiques, commencent à regarder leurs processus différemment. Les opérations logistiques ont été observées à la loupe et optimisées chaque fois que possible. « De plus, en partie en raison du vieillissement de la population, il devient de plus en plus difficile pour les prestataires 3PL de trouver du personnel qualifié et motivé. Et s’ils sont implantés dans un pôle logistique, ils manquent tout simplement de mains », ajoute M. Smits. « D’un autre côté, la quête de gains d’efficacité demeure. Pour de plus en plus de prestataires 3PL, il devient plus simple de justifier un projet d’automatisation et de libérer du budget. »

Flexible et modulaire

Les solutions d’automatisation jouent elles-mêmes un rôle dans ce développement. Les systèmes sont souvent modulaires si bien qu’ils peuvent être mis en œuvre au gré de la croissance de l’activité. De plus, les solutions sont de plus en plus flexibles. Pour M. Smits : « La flexibilité est l’un des arguments les plus souvent entendus contre l’automatisation. Un système automatique entraverait la flexibilité d’une entreprise à s’adapter aux circonstances changeantes. Ce n’est pas du tout vrai pour les systèmes et solutions d’aujourd’hui. Notre système AutoStore, par exemple, est construit de façon modulaire selon des dimensions euro extrêmement courantes. La flexibilité n’est absolument pas un obstacle. »
Le système permet aux prestataires 3PL de stocker et prélever plus rapidement et plus efficacement et de manipuler les palettes et colis à partir d’un point unique. Et surtout ce concept modulaire est facile à développer. Davantage de robots de transport peuvent être déployés au besoin. S’il faut accroître la capacité de prélèvement, il est possible d’ajouter des stations. S’il faut accroître la capacité de prélèvement, il est possible d’ajouter des stations. « Ainsi, l’on peut garantir systématiquement à tout moment une forte productivité, une haute efficacité et un service optimal au client », déclare M. Smits.
De même, Le système CarryPick est modulaire, évolutif et déployable avec une grande flexibilité. Pour M. Smits : « C’est ce qui rend son coût total de possession très attractif aux yeux des prestataires 3PL. Et les opportunités économiques d’automatiser les (sous-)processus se multiplient. »

Le savoir est crucial

Le savoir est indispensable aux prestataires 3PL qui souhaitent automatiser tout ou partie de leur fonctionnement logistique, pour avoir une idée des coûts, par exemple ou pour déterminer les possibles performances. « Un partenaire professionnel d’automatisation est une véritable source de valeur ajoutée », ajoute M. Smits. Swisslog a déjà maintes fois fait la preuve de ses compétences en la matière, y compris comme partenaire des prestataires 3PL. « Nous disposons d’un large éventail d’options d’automatisation, qui nous permettent de proposer la solution la mieux adaptée à chaque situation. De plus, nos consultants experts ont l’expérience et l’expertise nécessaires. Un nombre croissant de projets réussis auprès de prestataires 3PL le prouvent », conclut M. Smit.
Réglages des cookies OK

Nous utilisons des cookies afin de vous proposer le meilleur service en ligne. En savoir plus.

Réglages des cookies